Une visite singulière

Le 14/03/2019

L’île Mystérieuse

Lors d'une « Porte Ouverte », j'ai rencontré un couple de retraités sympathiques.

Le monsieur en question, curieux et tatillon de nature, m'a signifié qu'il était là, non pour découvrir l'histoire de Renault sur l'île Seguin, mais pour que je lui explique le plus simplement possible la fabrication d'une voiture dans ce paquebot géant.

Pour y avoir habité dans sa jeunesse, ce monsieur connaissait très bien la ville de Boulogne.

Sa première question a été simple : « Dites-moi pourquoi je vois entrer de nombreux camions à l’intérieur de l'usine et je ne vois jamais de voiture en ressortir ? ».

Mystère !!!

Je lui ai donc fait voir la fresque du Pavillon (photo de la Barge) tout simplement. Mais je n'étais  pas au bout de mes peines ; car il insistait pour que je lui explique l'organisation interne pour fabriquer des R4 dans ce bâtiment aux nombreux étages. Heureusement pour moi, j'avais encore en mémoire le parcours complet des véhicules, pour avoir travaillé sur cinq des six niveaux de l'usine.

De l'emboutissage à la tôlerie, pour arriver en peinture, et ensuite la mécanique, et pour finir la piste d'essai, avant de rejoindre la barge de livraison, pour le transport fluvial.

J'ai donc expliqué étapes par étapes, secteur par secteur, le flux d'assemblage et de montage. Pour être plus précis, j'ai donné des indications concernant les manutentions diverses. J'ai, par exemple, expliqué les tables à rouleaux, les transbordeurs, les zones de stockage, les tables pivotantes sans oublier les monte-charges afin de monter les caisses en peinture.

Question piège : pourquoi peindre les véhicules au cinquième étage ? Je me suis senti un peu déstabilisé mais, bon ! J’ai brodé, car je n'avais pas franchement de réponse précise à donner.

Peut-être est-ce par rapport au poids d'une caisse nue ? Plus facilement transportable qu'une grosse pièce de moteur ? Ou encore par rapport aux effluves nocives de la peinture ?

Pour conclure, ce monsieur semblait très satisfait de ma simple prestation.

Par contre, j'ai remarqué que toutes les personnes qui visitent le Pavillon n'ont pas la même attente, car tout dépend de leur âge ; les plus jeunes étant plus intéressées par l'automobile pure (R4 ou R5) et les anciens par l'histoire de la Régie Nationale des Usines Renault (RNUR, en 1945) à Boulogne-Billancourt et sur l'Ile Seguin.

 

Michel Lebouc


Gestion des cookies