Ametis

Accueil > Documentation > Le coin des poètes

C’était leur île - 17 Novembre 2012

Poème - Ed. René Sidorkiewicz



 - © DR

 - © DR
 - © Renault Communication / Photo Cyril de PlaterIls sont venus nombreux bien plus qu’on le pensait,
Et chacun de son pas, le temps ne les pressait,
D’un pas plus hésitant, parfois même fragile ;
Ils se sont retrouvés comme hier sur leur Ile.
Ils ont fait confiance au Bureau d’Ametis
Pour figer une époque, aussi que pour leurs fils,
Quand ils liront l’Histoire, aient bien toutes les pages
De l’histoire de l’Ile où s’est écrit l’ouvrage.
Ils ont parlé « métiers », c’est bien leur passion,
Comme aussi du passé avec émotion.
Quand ils parlent de l’Ile ils sont intarissables,
Les sujets sont légion, les récits mémorables.
On aurait pu penser que tout ait été dit,
Ils reviendront demain, ce sont des gens d’esprit.
Si la route fut longue et parfois tortueuse,
Le plaisir est meilleur quand la fin est heureuse.
Si ce dix-huit octobre est un jour bien banal,
Il ne l’est plus pour eux, comme un mémorial
Qu’ils ont pu découvrir relatant leur histoire,
Après vingt ans passés on sauvait la mémoire.
Et pour les remercier, un peu comme un clin d’œil,
Renault put leur offrir, saluons son accueil,
L’essai d’une voiture à moteur électrique,
Eux qui n’avaient connu que le moteur thermique.
Comme dans un relais on passait le témoin
Et ce siècle passé paraissait déjà loin.
Cet aboutissement répondait à l’attente,
Cette première pierre était réconfortante.
L’idée fut généreuse et le pari osé,
Il a fallu garder les doigts toujours croisés.
Pour n’oublier personne, ayons une pensée
Pour ceux qui ne verront la fin de l’Odyssée.
Eux aussi, comme nous, en auraient été fiers,
Ils resteront présents avec nous comme hier.
Et puisqu’il faut trouver, tout comme dans la fable,
Des mots pour terminer, des mots qui soient aimables,
Grand merci aux amis, acteurs ou spectateurs,
Demain un autre automne offrira ses senteurs.

Ed. René Sidorkiewicz
Octobre 2012

Imprimer
Envoyer à un ami
Taille du texte
Retour